Appel à financement participatif pour le restaurant social

Notre restaurant social assure un double service :

  • servir des repas à prix réduit aux personnes à faible revenu ;

  • en tant que chantier d’insertion, permettre au personnel une formation qualifiante.

Les repas étant servis à un prix inférieur au coût de production, l’équilibre financier,  obtenu par des subventions, est difficile à assurer.
Pour sa pérennité, le restaurant social a besoin de se diversifier. Nous avons fait le choix de développer l’activité traiteur.
L’espace ne pouvant être agrandi, nous avons imaginé d’occuper tous les espaces. Pour cela le restaurant doit acquérir de nouveaux équipements :

 Table réfrigérée 4 portes

Chariot bain-marie

Ces deux appareils, avec d’autres, permettront la conservation des repas préparés par le restaurant social, et donc leur livraison dans des conditions optimales.

Nous avons besoin pour cela de 8 137 €.

Nous faisons appel à votre générosité, par l’intermédiaire du site de financement participatif Ulule :

https://fr.ulule.com/restaurant-social-toit-du-monde/

Si grâce à vos dons nous pouvons atteindre cette somme avant le 8 juillet 2017, nous pourrons équiper la cuisine du restaurant. Nous pourrons ainsi proposer le service traiteur à de nouvelles associations. Cela contribuera à  l’équilibre financier du restaurant, et donc au maintien de ce service aux personnes en difficulté sociale, qu’il s’agisse des usagers du restaurant ou des employés en insertion professionnelle.

Précision : si le projet aboutit, nous vous enverrons un reçu fiscal, vous permettant de déduire de vos impôts 66% de votre don.

Si nous ne pouvons pas atteindre cette somme, vous serez intégralement remboursés.

Merci d’avance !

L’accueil au Toit du Monde

Nous réfléchissons depuis quelque temps sur les moyens d’améliorer l’accueil au Toit du Monde.
Cette réflexion pourra déboucher sur des aménagements ou des travaux.
Nous souhaitons associer à cette réflexion nos adhérents, sympathisants et partenaires.
Pour cela nous vous demandons de télécharger le questionnaire, de le remplir et de nous le faire parvenir sans tarder.
Merci d’avance.

Le Monde en Fête – 21 mai 2017

Dimanche 21 Mai  à partir de 11h30
Rue des Trois Rois, rue des Carmélites, parking Grignon de Montfort, Poitiers

Le Monde en Fête

Le Festival du Monde en fête a rayonné sur différents quartiers  de la ville, et s’achève ce jour. Retrouvons-nous pour cette 35ème édition du Monde en Fête : un dimanche riche de rencontres dans une ambiance festive et populaire. Cette année encore, plus de 40 associations ont répondu  «présent» au partage de valeurs communes : des associations humanitaires, solidaires, de cultures étrangères …
12h30 : inauguration officielle de la journée, en musique avec le groupe de musique irlandaise Poitin Na N’Gael.
Découvrez  l’exposition  «Identité», les grands formats sur toiles et bâches de Houari Bouchenak Khelladi, chargé des actions culturelles au centre culturel français de Tlemcen (Algérie).
Ensuite se succèderont  sur les différentes scènes : des concerts, des danses et chants du Monde proposés par les différentes associations participantes (danse orientale avec Hayer du Poitou, percussions avec Maison persane, chants russes avec Père Pier, théâtre, chants du Monde avec les Folyglottes…), la fanfare des Vega Brothers, l’Harmonie la Victorieuse, la compagnie Ysa Trap en numéro, la Montgolfière Voyag’Air.
Découvrez aussi des spécialités de tous horizons, des animations, des jeux pour les enfants avec cette année une gratiféria ethnique qui vous permettra de donner ou de prendre ce qui vous plait…

Télécharger le programme

L’article de Centre-Presse du 22 mai

Expo photo « Kulturuge » – 21 mai 2017

Au Toit du Monde dimanche 21 mai

Exposition KULTURUGE

Photogaphies de Houari BOUCHENAK

« Toute forme de civilisation commence par le fait qu’une quantité de choses sont voilées. Le progrès de l’homme dépend de ce voile – la vie dans une pure et noble sphère et l’exclusion des excitations vulgaires. Le combat contre la « sensibilité » par la vertu est essentiellement de nature esthétique. Quand nous prenons pour guide les grandes individualités, nous voilons beaucoup de choses en elles, nous cachons toutes leurs circonstances et tous les hasards qui rendent leur naissance possible, nous les isolons de nous pour les vénérer…
Tout ce qui est bon et tout ce qui est beau dépend de l’illusion: la vérité tue – qui plus est, elle se tue elle-même (dans la mesure où elle reconnaît que son fondement est l’erreur). »

Ce travail photographique a été réalisé lors d’une résidence au Centre Intermonde (La Rochelle) en partenariat avec l’association Nedjma (France-Maghreb) et le centre Le Pertuis.

Houari BOUCHENAK (Membre fondateur du Collectif 220) se passionne depuis toujours pour la photographie, avec une sensibilité et une ouverture sur ce monde qui l’entoure. En 2006, il rejoint une agence de communication avec laquelle il travaille comme photoreporter, pour se lancer en freelance. Il suit une formation en photographie à l’Université Paul Valéry (Montpellier) et à l’agence Magnum Photos (Paris). Responsable de l’atelier photo à l’association «La Grande Maison» de Tlemcen, il enseigne aussi la photo au département des arts et d’architecture de l’Université de Tlemcen. Ses thèmes et ses expositions tournent autour de l’humain et son environnement. Il considère son travail et ses photos comme un témoignage pour toute une génération, présente ou future. On le retrouve dans la série des «Livres Pauvres» (2014) avec Daniel Leuwers et J. de Jesus-Bergey ainsi que dans le livre «Le vent nous conduira vers le désert en Algérie» sur des textes de J. De Jesus-Bergey (ed. Edi’Lybris, mars 2015).

Pour voir son travail : www.collective220.com

Festival du Monde en Fête – 9-21 mai 2017

L’acte fondateur du Toit du Monde repose sur la prise de conscience des stigmatisations faites aux personnes d’origine  étrangère. Toutes nos actions visent un travail autour des représentations pour lutter contre le racisme et toutes discriminations et ainsi nous enrichir de nos connaissances réciproques.
Depuis sa création en 1982, le Toit du Monde organise un événement interculturel : le Monde en Fête. Cet événement annuel met en lumière le travail mené : la valorisation des cultures étrangères, le soutien aux personnes de nationalité étrangère résidant en France et la lutte contre les discriminations.

Pour sa 35ème édition, le Monde en Fête, comme l’an dernier, devient festival. Deux semaines qui rayonnent sur l’ensemble du territoire grâce à l’implication de nombreux partenaires que nous remercions ici chaleureusement pour leur participation au projet. Ces collaborations mettent en lumière notre volonté d’agir ensemble pour des valeurs communes et confirment nos engagements en faveur de la mixité, du lien social et du vivre ensemble.
Du 9 au 21 mai, une programmation éclectique faite d’échanges, de repas partagés, de discussions, de spectacles, d’animations, de jeux. Des manifestations ouvertes à tous, gratuites ou en libre participation, des temps de rencontres et d’échanges qui ont comme objectif commun : s’enrichir de l’Autre.

Télécharger le programme du festival

L’article de Centre-presse du 8 mai

 

Remerciements : Nous tenons à remercier  tous les commerçants, les épiceries  et vestiaires solidaires, les parcs animaliers, les plus de 30 enseignes  qui ont donné des lots pour le Bingo Solidaire. Les maisons de quartier qui ont permis par le prêt de leurs véhicules le déplacement du public. L’Afev pour l’animation le dimanche 21 Mai. Les volontaires d’Uni-Cités pour leur coup de main à  l’installation. Place Ludique pour ses jeux, les artistes amateurs et professionnels qui ont permis de faire de ce Festival, des moments de rencontre. Nous remercions encore pour leur ouverture les différents partenaires qui se sont associés à l’édition de cet événement, les résidences habitat jeunes, les centres socioculturels de Poitiers et de Buxerolles, Zo Prod, l’équipe de Sonnette, les Beaux-Arts, la semaine des visibilités, l’Astre en Moi, le projet REMIV, le Crij, gratiféria 86 … Ainsi que les artistes et toutes  les associations présentes durant ces deux semaines de Festival. Nous  remercions  nos financeurs pour leur soutien : Conseil Départemental de la Vienne, Ville de Poitiers, CAF. Nous saluons aussi tous les bénévoles présents toute l’année qui participent activement aux diverses actions du Toit du Monde. Merci !

Village arc-en-ciel et marche des fiertés – 20 mai 2017

Samedi 20 Mai
Place Leclerc, POITIERS

Village arc-en-ciel

Dès 11h, venez rencontrer les différentes associations participantes et le pôle collectif LGBTI 86/79 qui vous informeront sur les revendications concernant les droits LGBTI (lesbiennes, gay, bi, trans, inter), l’histoire du drapeau arc en ciel, le récapitulatif des droits obtenus depuis cinq ans, les attentes pour le quinquennat à venir…
Sur L’arbre à  souhait, les visiteurs pourront accrocher sur des rubans leurs souhaits pour les années à venir concernant les droits LGBTI.
Retrouvez aussi des animations proposées par l’école du cirque «la cirquerie», un espace convivial et un lieu de débat.

Marche des fiertés

Départ 15H place Leclerc.

Plus d’info sur la semaine des visibilités : www.semainedesvisibilites.org

Repas du Monde – CRIJ, 19 mai 2017

Vendredi 19 Mai à 19h
au Centre Régional Information Jeunesse (CRIJ)
64 rue Gambetta, Poitiers

Le Festival du Monde en Fête et le CRIJ, dans le cadre du «Joli Mois de l’Europe», s’associent pour une

Soirée aux saveurs du Monde.

Venez avec la spécialité de votre pays pour un moment de convivialité partagée.

Ambiance garantie. Coin enfant.

Entrée libre et gratuite

Pour plus d’infos : http://www.jolimoiseurope-nouvelle-aquitaine.eu/

Film « J’ai marché jusqu’à vous » – Dietrich, 18 mai 2017

Jeudi 18 mai à 18h30 au cinéma Le Dietrich
34 boulevard Chasseigne, Poitiers
Projection du documentaire

«J’ai marché jusqu’à vous »
Récits d’une jeunesse exilée

de Rachid OUJDI.

A travers des parcours de vie aussi poignants qu’intimes, ce documentaire explore le processus d’intégration des mineurs isolés étrangers.Ce film a pour objectif de nous donner à voir autrement ces jeunes exilés solitaires.

Prix du public Festival du Cinéma pour les Droits Humains, Amnesty International.

Débat suite à la projection en présence du réalisateur, avec la participation de Migrinter.

Renseignements et réservation : Cinéma Le Dietrich, 05 49 01 77 90.

 

Séminaire REMIV – M3Q, 18 mai 2017

Jeudi 18 mai à partir de 9h
Maison des Trois Quartiers,
25 rue du général Sarrail, POITIERS

Séminaire REMIV :
Croisement des regards académiques et professionnels
sur la prise en charge des mineurs non accompagnés

Le projet REMIV (REssources pour les Mineurs Isolés de la Vienne) constitue une expérience inédite de collaboration entre un laboratoire de recherche – MIGRINTER, spécialisé dans l’étude des migrations internationales – et deux associations basées à Poitiers, la Maison des Trois Quartiers et le Toit du Monde.

L’objectif principal de ce projet est de contribuer à la création d’un cadre d’accueil et d’insertion des mineurs isolés étrangers accueillis dans le département de la Vienne en accord avec la législation applicable et permettant une meilleure intégration de cette population dans notre société.

Au programme, trois tables rondes sur la situation des mineurs non accompagnés.

Entrée libre dans la limite des places disponibles (150)

Télécharger le Programme complet

« Tamaden » – Maison des Projets, 17 mai 2017

Mercredi 17 Mai à 19h30
à La Rotative, salle de spectacle de la Maison des Projets,
48 avenue de la Liberté, Buxerolles (bus 13)

« Tamaden »

La Maison des Projets de Buxerolles présente la sortie de résidence de la compagnie «D’un ailleurs à l’autre», accueillie tout au long de l’année dans ses locaux, pour la création de son spectacle «Tamaden» («celui qui part» en langue dioula).
Avec Bakary Kamaté et Vanessa Grimaud (danseurs).
Création musicale par Jean-Baptiste Coti et Tomas Réant. 40 mn.

Deux danseurs et deux musiciens ont illustré la thématique de l’exil dans un style de danse afro-contemporain sur des musiques mêlant sonorités électroniques et instruments traditionnels africains (ngoni et balafon). C’est une rencontre vivante entre la danse et la musique. L’un part à la recherche de ses racines, l’autre quitte sa terre natale. Chacun raconte son exil et les sentiments qui le traversent.

A l’issue de la représentation, partageons le verre de l’amitié en présence des artistes.

Articles plus anciens «

Aller à la barre d’outils