«

»

Film “Ouvrir la voix” – Dietrich, 24 octobre 2017

Le Toit du Monde présente :
“Ouvrir la voix”
Mardi 24 octobre à 20h30,
au cinéma le Dietrich

en présence de la réalisatrice, Amandine GAY.

Dans “Ouvrir la voix”, le documentaire de la réalisatrice afro-féministe française Amandine Gay, une vingtaine de femmes noires témoignent de leur impossibilité de vivre sans qu’on ne leur rappelle quotidiennement qu’elles ne sont pas blanches et que, de ce fait-là, elles ne seraient pas pleinement européennes.

Il y a l’inévitable question sur vos origines (« Tu viens d’où ? »), l’étonnement quand vous maniez à la perfection l’imparfait du subjonctif (« Tu parles bien le français ! ») ou quand vous dites que vous avez fait Sciences Po.

« On ne peut jamais se fondre dans la masse, être invisibles, c’est-à-dire ne pas être une source de curiosité ou d’angoisse pour l’autre. Nous sommes toujours en alerte, car si l’on oublie qu’on est noire, on va nous le rappeler de manière extrêmement violente. Pour ceux qui grandissent dans un milieu où être noir est la norme, il est extrêmement difficile de comprendre ce que vivent les Noirs en France », explique Amandine Gay.

La réalisatrice a pour sa part fui l’Hexagone, ne se voyant pas fonder une famille dans un pays qui ne propose « rien qui ne puisse donner de la fierté aux enfants noirs ». Pas de modèle de réussite en nombre suffisant pour qu’il ne relève pas de l’exception. Pas de place dans les manuels scolaires en dehors du traumatisme de l’esclavage … (Le Monde- 7/12/16)

Aller à la barre d’outils