Exposition « Regard sur Poitiers » – novembre 2017

Du jeudi 2 au jeudi 30 novembre
au Toit du Monde
Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h

Exposition photo

Vernissage le jeudi 2 novembre à 18h30

Mohamed LAMINE vient de Guinée où il exerçait le métier de photographe-reporter. Durant plusieurs semaines, il déambule dans Poitiers à la découverte de l’histoire et la richesse de cette ville. Il pose le regard de celui qui vient d’ailleurs. Il photographie ces lieux et décide de nous faire partager ses sensations et ses émotions.

Fermeture pour congés – du 23 décembre 2017 au 2 janvier 2018

Le Toit du Monde sera fermé du 23 décembre 2017 au 2 janvier 2018.

Réouverture le mercredi 3 janvier à 9 h.

 

Le Restaurant Social sera fermé du 23 décembre 2017 au 1er janvier 2018.

Réouverture le mardi 2 janvier à 11h30.

 

« Connaître et comprendre les mondes arabe et musulman » – 23 novembre 2017

Chants de paix, d’amour et de lutte – 14 novembre 2017

Mardi 14 novembre à 20h30 au Toit du Monde

Chants de paix, d’amour et de lutte

Répétition publique par Chœurs en Spectacle

Nous ne sommes pas des professionnels mais des personnes qui ont du plaisir à chanter ensemble.

Nous sommes adhérents au Cercle de Silence et souhaitons nous ouvrir à d’autres personnes.

Festival Alimenterre – 9 novembre 2017

Jeudi 9 novembre à 18h au Toit du Monde

Dans le cadre du festival Alimenterre,

Les associations Chaînon FTI (France Togo International) et Kurioz proposent

« Vivre dignement de sa terre »

Documentaire de Christophe Leroix et Karfa Diallo (durée 37 mn)

Autour de la naissance d’une filière saine et durable au Sénégal, ce film nous fait rencontrer des productrices et producteurs engagés. Nous partageons leurs parcours et leur expérience. Ils nous donnent à voir l’intérêt de techniques agroécologiques pour répondre aux difficultés de l’agriculture familiale au Sénégal. Vivre dignement de sa terre redevient possible …

La projection sera suivie d’un débat avec des acteurs de l’agriculture et de l’alimentation durables.

Entrée gratuite

« Des poules et des hommes » – 8 novembre 2017

Mercredi 8 novembre à 16h au Toit du Monde

Des poules et des hommes
Spectacle de marionnettes (à partir de 3 ans)

par la Compagnie Sauve qui peut

Dans une ferme, un paysan travaille. Il nourrit ses poules, bêche, ratisse, arrose. A chaque fois qu’une poule pond, elle se met à chanter, à caqueter, à glousser. C’est le signal pour aller récupérer ce bien très précieux : un œuf. Or un voleur, qui a bien observé ce rituel, sera le plus rapide pour aller récupérer les oeufs. Mais c’est sans compter sur la détermination du fermier qui n’est pas né de la dernière pluie…

Participation Libre

« Le pari musical » – 7 novembre 2017

Mardi 7 novembre à 14h au Toit du Monde

Le pari musical

François-Léopold de Stabenrath vous propose une présentation des musiques égyptienne et grecque des origines à nos jours.

Extraits de morceaux enregistrés suivis d’échange avec le public.

Pour tout public, averti ou non !

Venez nombreux !

Film « Ouvrir la voix » – Dietrich, 24 octobre 2017

Le Toit du Monde présente :
« Ouvrir la voix »
Mardi 24 octobre à 20h30,
au cinéma le Dietrich

en présence de la réalisatrice, Amandine GAY.

Dans « Ouvrir la voix », le documentaire de la réalisatrice afro-féministe française Amandine Gay, une vingtaine de femmes noires témoignent de leur impossibilité de vivre sans qu’on ne leur rappelle quotidiennement qu’elles ne sont pas blanches et que, de ce fait-là, elles ne seraient pas pleinement européennes.

Il y a l’inévitable question sur vos origines (« Tu viens d’où ? »), l’étonnement quand vous maniez à la perfection l’imparfait du subjonctif (« Tu parles bien le français ! ») ou quand vous dites que vous avez fait Sciences Po.

« On ne peut jamais se fondre dans la masse, être invisibles, c’est-à-dire ne pas être une source de curiosité ou d’angoisse pour l’autre. Nous sommes toujours en alerte, car si l’on oublie qu’on est noire, on va nous le rappeler de manière extrêmement violente. Pour ceux qui grandissent dans un milieu où être noir est la norme, il est extrêmement difficile de comprendre ce que vivent les Noirs en France », explique Amandine Gay.

La réalisatrice a pour sa part fui l’Hexagone, ne se voyant pas fonder une famille dans un pays qui ne propose « rien qui ne puisse donner de la fierté aux enfants noirs ». Pas de modèle de réussite en nombre suffisant pour qu’il ne relève pas de l’exception. Pas de place dans les manuels scolaires en dehors du traumatisme de l’esclavage … (Le Monde- 7/12/16)

[Décryptage] Egalité – 17 octobre 2017

 

Mardi 17 octobre à 20h,

Annexe du Toit du Monde, 12 rue des Carmélites

Patrice Millet vous invite à l’atelier [Décryptage] sur le thème :

Egalité

« Les naissances à travers le monde » – St Eloi, 13 octobre 2017

 

Articles plus anciens «

« Articles plus récents

Aller à la barre d’outils